Bertrand Fenêtres et Portes

Bertrand est une marque haut de gamme

Il est associé à Bertrand depuis plus de vingt ans. Il a débuté dans l'ancienne halle de production, passant par différents niveaux d'initiation à la menuiserie, en passant par l'assemblage. Finalement, un hiver, il reçoit une offre pour devenir vendeur. Et c'est comme ça que c'est resté. Sławek Lejk est une figure monumentale qui a réalisé de nombreux projets complexes qui font la fierté de notre entreprise. C'est le bon moment pour lui de vous parler un peu de lui. Nous t'invitons! 

Il y a des années, vous avez travaillé deux ou trois fois chez Bertrand, principalement pour les vacances. Vous êtes associé de manière permanente à notre entreprise depuis 2000. Vous souvenez-vous encore de votre premier jour de travail ?

Oui je me souviens. Dans notre entreprise, j'ai commencé à travailler dans le hall de production. Pendant un an, peut-être un an et demi, j'ai travaillé à la production, et c'était dans l'ancienne salle, aujourd'hui fermée. J'ai occupé différents postes - les fenêtres PVC, toute la gamme, puis la production et l'assemblage du verre, car nous avions notre propre petit atelier de verre. Quoi d'autre? Plus tard, c'est la production et le montage des volets roulants qui se sont transformés en déplacements de montage - ici j'ai également parcouru toute l'étape de montage, tant de la menuiserie que des volets roulants.

Que s'est-il passé ensuite ?

L'hiver est arrivé et j'ai entendu une question, qui était aussi une proposition, si j'aimerais devenir commerçant. La proposition est venue de MM. Bronisław et Henryk, car ils étaient les patrons à l'époque – c'était avant la fusion de l'entreprise. Je me suis dit pourquoi ne pas essayer ?

Et que ressentez-vous dans ce rôle que vous exercez depuis près de vingt-trois ans ?

C'est vraiment bien. Le travail est bien sûr dur et souvent stressant, car il y a de temps en temps des défis à surmonter, d'autant plus que nous traitons de sujets individuels très complexes ou inhabituels, que peu de gens s'attaqueraient aujourd'hui et que personne ne s'attaquerait à eux. il y a une douzaine d'années. Ensuite, les sujets - justement à cause de la difficulté - sont "arrivés" d'eux-mêmes. Mais grâce aux défis et aux réalisations constants, je suis satisfait de ce travail.

Vous avez vu beaucoup de projets, et vous avez aussi laissé une grande partie de votre cœur. De quoi êtes-vous le plus fier dans votre travail chez Bertrand ?

Oh, c'est difficile à dire si rapidement. C'est parce que je n'ai pas une ou deux réalisations ou projets particuliers dont je serais particulièrement fier. Si je considère les choses dans leur ensemble, la satisfaction vient toujours lorsque je parviens à mettre en œuvre un projet très compliqué, qui inclut souvent des solutions que même les fournisseurs de systèmes ne disposent pas. Et nous avons réussi à les faire. Quand vous voyez que non seulement vous avez réussi à gérer le projet du début à la fin, mais aussi que la mise en œuvre est vraiment sympa et que le client est satisfait, alors vous obtenez certainement à la fois satisfaction et joie.

En parlant de clients. Je sais que vous avez récemment été contacté par un ancien client de Sopot, pour qui vous avez réalisé un projet il y a plusieurs années. Non seulement il se souvient de vous, mais il vous a également invité à prendre un café. Qu'avez-vous pensé après son appel ?

Bien sûr, j'en ressens de la satisfaction lorsqu'un client m'appelle, me demande comment je vais, demande à saluer mes patrons et m'invite à prendre un café. Bien sûr, les temps changent. L'entreprise Bertrand était autrefois plus petite et les relations de la direction avec les clients étaient également plus étroites. Mais au fil des années, l’entreprise s’est quelque peu développée. Les ambitions sont énormes en ce qui concerne notre développement, c'est pourquoi le comité de direction se concentre sur la gestion et ne peut pas participer à toutes les conversations avec le client - aujourd'hui, il dispose déjà des personnes adéquates pour cela. Bien sûr, il y a aussi l'aide des managers, je sais que je peux compter sur eux, même si, bien sûr, il est parfois difficile de « s'introduire » avec eux, comme c'est le cas avec les patrons.

En plus des clients, j'ai également des contacts avec plusieurs architectes qui coopèrent avec nous et chaque fois qu'ils m'appellent, je suis en mesure de les conseiller en conséquence. Tout cela est très agréable et montre que mon travail est apprécié des autres.

Qu’est-ce qui a toujours été important pour vous dans ce métier ?

Équipe. Pour moi, il a toujours été important que nous, en tant que service commercial, créions une équipe bien coordonnée où chacun peut compter les uns sur les autres. L'ambiance est très importante pour moi et, en tant qu'employé le plus âgé, je me suis toujours efforcé de faire en sorte que tous les membres de notre équipe se sentent traités avec respect et équité. Comme dans la vie, les gens changent, certains partent, d'autres viennent, mais peu importe, je me suis toujours efforcé de faire sentir à chacun qu'en dépit des différents sujets et projets, nous créons un tout, où il n'y a pas de division entre le meilleur et le pire.

Que vous a appris le métier de vendeur ? Est-ce que cela vous a changé en tant que personne ?

Dur à dire. Dans cette frénésie quotidienne, il est difficile de s'arrêter un instant et de m'analyser et de comprendre comment j'ai changé. Je sais où je suis, ce que j'ai réalisé, quels projets j'ai réalisé et quels clients je sers. D’un côté, les gens rêvent d’améliorer leur vie, mais je sais aussi à quel point les choses sont différentes. Je pense que je connais ma place dans la rangée, je peux « désactiver » certains problèmes qui pourraient provoquer de la frustration ou des plaintes. Et je sais que ce n'est pas facile, qu'on peut tout aussi bien tomber dans le piège de vivre au-dessus de ses moyens parce qu'on s'est mis une pression malsaine. Et cela conduit souvent à la rupture des relations et à des drames humains. J'ai appris à accepter où je suis et ce que j'ai accompli.

Je connais mon rôle et j'essaie de le remplir le plus professionnellement possible. Je suis heureux que mon travail soit souvent apprécié par les clients, de telles invitations à prendre un café après une douzaine d'années, même de courtoisie, me sont très agréables. Cependant, j’essaie de ne pas mélanger vie professionnelle et vie privée.

Vous avez une grande connaissance de nos produits. En quoi diffèrent-ils des autres disponibles sur le marché ?

Bertrand a toujours été connu pour ses produits de haute qualité et cette opinion persiste encore sur le marché. Pourquoi? Ne serait-ce que parce que lors de la production de nos fenêtres et portes, nous n'avons jamais été guidés uniquement par des considérations économiques. Nous avons sélectionné des composants haut de gamme. En outre, l'entreprise a des racines dans la menuiserie et l'artisanat et a toujours adhéré à une approche dans laquelle une importance exceptionnelle a été accordée à la qualité, à la minutie et au soin dans la création des produits. C'était ce qu'on appelle "old school", introduite par M. Bronisław et Henryk Bertrand, et cette approche est toujours présente aujourd'hui.

Un autre problème est le soin tout aussi grand apporté aux lignes de production, qui ont toujours été les plus précises, et au développement technologique en général. Prendre soin des machines et investir dans celles-ci a toujours été la préoccupation majeure du Directoire. Par conséquent, si nous combinons la question d'un produit haut de gamme avec des machines modernes, et y ajoutons les nombreuses années d'expérience de nos employés, tout cela garantit un produit de marque haut de gamme dont vous n'avez pas à avoir honte. Personnellement, je possède les fenêtres Bertrand et plusieurs personnes de ma famille possèdent également nos produits.

Quel type de fenêtres avez-vous ?

Actuellement Kombi System Plus, mais jusqu'à récemment, j'ai fait installer des fenêtres à double vitrage Gealan S-3000. Et en fait, il n’était pas du tout nécessaire de les remplacer, car ils servaient très bien. Et cela dure depuis plus de vingt ans.

Alors pourquoi avoir décidé de changer ?

A l’époque où je les ai installés, c’était vraiment un très bon produit. Elle est toujours là parce que j'ai donné les fenêtres à mon ami - il les a installées chez lui et elles servent toujours très bien. Deux choses m'ont décidé. Premièrement, la rénovation de la maison et de toute la façade, deuxièmement, les fenêtres actuelles sont à triple vitrage et l'augmentation des coûts de chauffage oblige à rechercher diverses solutions pour les réduire. Des fenêtres telles que Kombi System Plus peuvent vous aider à économiser de l'argent, d'où ma décision. Mais sans la rénovation mentionnée ci-dessus, je n'aurais probablement pas décidé d'en changer car... ce n'était tout simplement pas nécessaire.

Parlez de notre offre

Nous avons préparé quelque chose de spécial pour vous

Articles recommandés

Czy można zdobyć najwyższy szczyt na świecie…nie wyjeżdżając przy tym z Polski? Można! Trzeba jednak przejechać się do Warszawy i…

Do gamy znanych i sprawdzonych produktów firmy dołączyły nowe. Chcemy Wam je przedstawić, bo, zapewniamy, są to naprawdę warte uwagi…

Tegoroczna edycja targów NAHB International Builder’s Show rozpocznie się za niespełna dwa tygodnie. Nasza firma już po raz szósty pojawi…